Signez la pétition

Pétition contre la suppression des services d’accueil et d’investigation de proximité, de traitement judiciaire et de gardes à vue, les week-end et jours fériés au commissariat de Vincennes-Saint-Mandé.

Monsieur le Préfet,

Depuis plusieurs mois, de nombreux acteurs se sont fait écho d’un projet d’étude de la Préfecture de police portant sur la réorganisation des commissariats de police du Val-de-Marne. Ainsi, une mutualisation des postes d’officiers de police judiciaire le week-end (du vendredi soir au lundi matin) serait désormais envisagée dès la rentrée de septembre prochain pour les commissariats de Fontenay-sous-Bois, Nogent-sur-Marne et Vincennes-Saint-Mandé.

Nous sommes très surpris de la méthode qui prévaut sur la conduite de ce projet qui ne prévoit aucune forme de concertation avec les parlementaires et les maires de la circonscription concernée. Un projet de réorganisation d’envergure tel que celui qui est envisagé ne saurait être mené à bien sans y associer étroitement l’ensemble des acteurs locaux de la circonscription qui, dans le cadre de leurs mandats respectifs, ont la charge de préserver la sécurité et la tranquillité publique.

Par la présente, nous souhaitons vous exprimer notre très vive inquiétude sur ces dispositions, qui, si elles devaient se confirmer, conduiraient inévitablement à affaiblir les capacités d’action de la Police Nationale sur notre territoire et surtout, à rallonger les délais d’investigation et d’intervention des forces de l’ordre, et à peser sur les ressources humaines et financières de nos communes.

Le choix d’instaurer une telle mutualisation sur nos trois communes nous paraît d’autant plus inacceptable que le commissariat de Vincennes-Saint Mandé couvre déjà à lui seul un territoire dont la population excède la majorité des commissariats de l’agglomération parisienne (plus de 70 000 habitants).

Le regroupement des officiers de police judiciaire chargés d’assurer la couverture d’un territoire qui atteindrait plus de 220 000 habitants, le week-end sur un seul commissariat, fragilisera assurément et durablement la capacité de l’Etat à assurer ses missions régaliennes aux portes de la capitale. De plus, il entre en totale opposition avec le maintien des services publics de proximité auquel nous sommes très attachés et que nous voulons garantir à nos concitoyens.

Il nous paraît opportun de solliciter un rendez-vous de concertation sur cette question de la réorganisation des commissariats de la région parisienne, et plus spécifiquement sur nos territoires qui sont particulièrement concernés. Il appartient à votre entière discrétion d’évaluer et de décider de la forme que prendra cet entretien.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de notre haute considération.

Charlotte Libert-Albanel, Maire de Vincennes, Patrick Beaudouin, maire de Saint-Mandé et Jean-Philippe Gautrais, Maire de Fontenay-sous-Bois

Signez la pétition dans le hall de la Mairie ou sur change.org