Du 3 février 2018 au 4 février 2018

Trois spectacles composent ce mini festival, unis par une thématique croisée et se succédant
chronologiquement.
En filigrane, les guerres de 14-18, de 39-45 et l’antisémitisme qui accompagne tragiquement le
discours nationaliste et la désespérance de ce siècle.
Hôtel de Ville / Salle des fêtes
Tarifs : 15 € / 10 € – Pass Culture 8 € – Pass festival : 25 €.

3 FÉVRIER À 18H45

“Le journal d’une femme de Chambre” d’Octave Mirbeau, interprété par Isabelle Mentré.
Vaudeville féroce qui annonce l’inéluctabilité de la guerre de 14 sur fond de nationalisme revanchard et d’affaire Dreyfus.
Adaptation et mise en scène, Christophe David.

3 FÉVRIER À 20H30

“Trois quarts d’heure avant l’Armistice” de Philippe Sabres, avec Isabelle Fournier et Philippe Bertin. Les années sombres de l’occupation.

4 FÉVRIER À 17H

“En ce temps-là, l’amour” de Gilles Ségal évoque l’aboutissement de ce drame européen dans la
transmission d’un père à son fils.
Mise en scène et interprétation : Pierre-Yves Desmonceaux.