Du 11 juillet 2017 au 31 août 2017

Il y a 150 ans, s’éteignait à Paris, Eugène-François Vidocq. Cet aventurier qui connut le cachot à l’âge de 10 ans et qui s’engagea dans l’armée à l’âge de 16, devint chef de la Brigade de Sûreté, l’ancêtre de l’actuelle Brigade Criminelle.
Voleur, saltimbanque, faussaire, marchand, mouchard, policier, l’ancien bagnard, devenu le « Napoléon de la police », connu milles vies avant de s’installer à Saint-Mandé pour y demeurer pendant plus de vingt ans.
Cette exposition, illustrée de nombreux documents d’époque, vous propose de suivre l’histoire de ce destin extraordinaire.