Du 10 novembre 2017 au 30 novembre 2017

Yukichi Inoué est un sculpteur contemporain né au Japon en 1942. Arrivé en France en 1966, il part sur les traces de Rodin et de Bourdelle en intégrant l’École des Beaux-Arts de Paris. Il pratique essentiellement la taille directe : partir du bloc, frapper, dégrossir, poncer, révéler petit à petit une
forme dans la pierre.

Après avoir travaillé la lave de Volvic, depuis 2010, il consacre son oeuvre exclusivement à la taille de la pierre d’Okinawa qu’il fait venir spécialement du Japon. Il a réalisé près de 270 expositions collectives et personnelles en France et à l’étranger et a obtenu différents prix pour l’ensemble de son oeuvre.

En 1945, l’île d’Okinawa au Japon fut témoin d’un champ de bataille où deux cent trente mille personnes périrent, dont cent vingt mille civils. Yukichi Inoué part pour l’île en 2009, où il réalise une oeuvre monumentale de 8 tonnes à titre personnel, pour rendre hommage à son père disparu. Une
légende dit que dans le temple des “mille et un Bouddhas” de Kyoto, on peut retrouver dans le
visage des statues, les traits des êtres chers dont on est séparé par l’éloignement ou la mort.

Yukichi Inoué a conçu la série des “mille et une têtes” afin de conserver la vie des hommes
dans la pierre calcaire d’Okinawa constituée de micro-organismes et de coraux ; passeurs de leur
mémoire ancestrale, âme de cette pierre et du temps.

Salle Jean-Paul Goude – Entre le 2bis et
le 2ter avenue Pasteur à Saint-Mandé
Entrée libre